Un soldat : Si j'avais une jambe, je n’ai jamais quitté les lignes de front

Reportages

2018-08-19

Hussein Essam

191 visites

À Bagdad, la capitale de l’Irak et dans une chambre , Awda vit seul. Il a lutté contre Daech avec l’armée irakienne pendant des années. Actuellement il est  Incapable de bouger à cause de ses graves blessures dans le système nerveux, ce qui l’a rendu  finalement  paralysé.

Dans une courte vidéo, Muhammed Awda a demandé de saint Sanctuaire de l'imam Hussain à le traiter.

Une délégation de saint Sanctuaire de  l'Imam Hussain a rendu visite au soldat blessé Muhammed Awda à Bagdad et lui a promis de le traiter en Allemagne.

M. Ahmad Raswl, chef du département du  parrainage  des familles des blessés et des martyrs de saint Sanctuaire, a déclaré:  "Après avoir regardé la vidéo sur les réseaux sociaux, et sous la direction de  Cheik  Adbul Mahdi al-karbale'i, le saint Sanctuaire de l'Imam Hussein se chargera de traiter  le soldat blessé dans l'un des hôpitaux Allemands  ".

"Nous sommes ici pour informer ce brave soldat que nous prendrons soin de lui et nous l’enverrons dans les meilleurs hôpitaux en dehors du pays", a ajouté Raswl.

Le soldat Muhammed Awda a déclaré: "Je voudrais remercier toutes les personnes qui prennent soin des blessés et des patients et en particulier le Sanctuaire de l’imam Hussein".

"Si j’avais une jambe, je n’ai jamais quitté les lignes de front", a conclu Awda.

Il est à mentionner que le département du parrainage  des familles des blessés et des martyrs du Sanctuaire s'occupe de nombreuses familles  de blessées et des martyrs pendant les guerres contre Daech.

Traduit par : Hussain Essam

Révision linguistique: Dr. Al-TEMIMI Ala

Récents

Le plus commun

Cela pourra vous plaît aussi