L'exhortation au travail dans le Saint Coran

Islamiques

2018-08-18

130 visites

Dans le Saint Coran 360 versets évoquent le travail, et 190 versets portent sur "l'acte" lui-même, regroupant des règles générales qui concernent le travail, les ovations destinées au travailleur ainsi que la responsabilité de celui-ci, ses récompenses et ses sanctions. Il convient donc de mettre en évidence quelques versets qui exhortent à l’acte de travailler, ainsi que ses mérites liés aux récompenses et au pardon d'Allah le Tout-Puissant. Tout comme il convient de rappeler les versets qui exhortent au travail en vue de subvenir, de manière licite, aux besoins nécessaires à la subsistance.

La bonne œuvre:

La bonne œuvre est le slogan de l'Islam et son objectif suprême.

Elle est le symbole de la grandeur de cette Religion qui a instauré la justice, dispensé le bien et déversé l’amour entre les hommes.

Elle est le titre de l’appel éternel de l’Islam proclamé par le Grand Sauveur Mohamad (Saws), qui a fait de l’acte pieux l’essence même de cette religion. En effet, la bonne œuvre est le trait caractéristique des pieux, des grands hommes et des réformateurs.

Elle est le remède des cœurs, de la bonne foi, de la pureté de l'âme, et l'origine de la tolérance et de la fraternité conformément au principe de la droiture et de la piété.

Elle constitue, au regard de l’Islam, le standard de distinction des individus. Ainsi la supériorité n’est ni dans l'abondance des richesses, ni dans les plaisirs mondains, mais plutôt dans la piété et dans l’acte de piété : «Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux».

Nous en trouvons l'illustration dans le Saint Coran:

Dieu le Tout-Puissant a dit: «Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne oeuvre et dit : "Je suis du nombre des Musulmans?"».

Dieu le Tout-Puissant a dit: «Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du "Firdaws," (Paradis)».

Dieu le Tout-Puissant a dit: «Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne oeuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions».

Dieu le Tout-Puissant a dit: «Et quiconque, homme ou femme, fait de bonnes œuvres, tout en étant croyant... les voilà ceux qui entreront au Paradis; et on ne leur fera aucune injustice, fût-ce d'un creux de noyau de datte».

Dieu le Tout-Puissant a dit: «Et quant à ceux qui ont cru et fait de bonnes œuvres. Nous les ferons entrer bientôt aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Promesse d'Allah en vérité. Et qui est plus véridique qu'Allah en parole?».

Dieu le Tout-Puissant a dit: «Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions et qu'il n'associe dans son adoration aucun à son Seigneur».

Dieu le Tout-Puissant a dit: «Ô Messagers! Mangez de ce qui est permis et agréable et faites du bien. Car Je sais parfaitement ce que vous faites».

Dieu le Tout-Puissant a dit: «Et Je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne oeuvre, puis se met sur le bon chemin».

Dieu le Tout-Puissant a dit: «Certes, ce Coran guide vers ce qu'il y a de plus droit, et il annonce aux croyants qui font de bonnes œuvres qu'ils auront une grande récompense».

Dieu le Tout-Puissant a dit: «afin qu'[Allah] récompense par Sa grâce ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres. En vérité, Il n'aime pas les infidèles».

D'autres versets appellent les hommes aux actes bons, les incitants à l’acquisition de l’acte méritoire car c’est le meilleur que l'homme puisse acquérir dans sa vie, et c'est une épargne pour l'Au-delà ainsi qu’un honneur en ce bas monde.

 

L'exhortation au travail pour gagner la vie licitement:

Le Saint Coran au travers de sa manifestation a confirmé la nécessité du travail: «Puis quand la Salat est achevée, dispersez-vous sur la terre, et recherchez [quelque effet] de la grâce d'Allah, et invoquez beaucoup Allah afin que vous réussissiez».

La Voie de l'Islam se distingue par l'équilibre entre le travail pour subvenir aux besoins de la vie courante, le travail à l’éducation de l'âme, et la relation à Allah le Tout-Puissant en vue d'acquérir Sa satisfaction. Nous en trouvons l'illustration dans le Saint Coran: «Et recherche à travers ce qu'Allah t'a donné, la Demeure dernière. Et n'oublie pas ta part en cette vie».

Il ne convient pas en Islam de se livrer corps et âme à l’acquisition des biens de ce monde et à ses plaisirs, et de se détourner d’Allah. Ainsi, il ne sied pas de se livrer uniquement à l’acquisition des biens matériels, mais plutôt d’œuvrer à la fois pour ce monde et pour l’au-delà.

Le Saint Coran a exhorté les gens à être actifs, les a conviés au travail sérieux afin de servir et de se servir à la fois. Il leur a aussi proscrit une vie néfaste emplie de laxisme, de paresse et d’inactivité. Et le Tout-Puissant a dit à ce propos: «C'est Lui qui vous a soumis la terre : parcourez donc ses grandes étendues. Mangez de ce qu'Il vous fournit. Vers Lui est la Résurrection».

Dieu le Tout-Puissant a créé la terre, l’a emplie de faveurs et de grâces pour que l'homme puisse y vivre dans l'aisance et le bien-être: «Une preuve pour eux est la terre morte, à laquelle Nous redonnons la vie, et d'où Nous faisons sortir des grains dont ils mangent (*) Nous y avons mis des jardins de palmiers et de vignes et y avons fait jaillir des sources (*) afin qu'ils mangent de Ses fruits et de ce que leurs mains n'ont pas produit . Ne seront-ils pas reconnaissants? ».

Mais l’homme ne bénéficie de toutes ces faveurs qu’au travers du travail, de l’effort et de l’acquisition.

Source: le Travail et les Droits du Travailleur dans l'Islam / l'Auteur: Baqir Charif Qarachi

traduit par : cheikhouna Ndiaye

Récents

Le plus commun

Cela pourra vous plaît aussi