L'instructeur et l'étudiant sont les deux éléments dans une unité sociale intégrale

Articles

2019-01-26

100 visites

Il y a dans chaque société une communauté dont la fonction est expliquer aux gens les phénomènes ,naturel ,psychique ,social .Elle leur explique ce qui les entoure d'crises et de problèmes  ,puisqu'elle a un genre d'une  connaissance précise acquise par clairvoyance  ,culture   et recherche scientifique. Elle a coordonné ses efforts   , organisé ses activités pour augmenter l'héritage de la civilisation en faisant éclairer les concitoyens et proliférer ses connaissances, c'est la classe des cultivés ". 

Les cultivés se caractérisent par leur attitudes scientifiques des autres dans leur orientations différentes d'idéologiques, voire   opposées dans leur recherches, dans le but d'arriver à des solutions plus efficaces dans le moindre coût sans imposer précédemment  un point de vue précis  .Les cultivés n'examinent  pas les faits  et événements  d'un point de vue unique ,étroit, car ils se consacrent au service de l' érudition, en défendant  la liberté de la recherche et l'investigation .Il se consacrent à l'prospérité de la production  de pensée et de connaissance .

 

  Le mot (cultivé) que l'on doit utiliser au  sens large pour contenir un rôle social ,et non pas pour designer un personnalité parfaite ,tant que le rôle de l'homme cultivé se mêle au  celui de concitoyen. Il y a un rapport étroit entre le rôle du cultivé et l'organisation à laquelle il appartient .Caque fois qu' on a  le besoin de lui du fait à quoi il en a des caractères pour accomplir son rôle ,il occupera donc une place sociale qui  lui accorde un certain droit de privilégie ,en même temps ,elle lui impose certain devoir .

Pour bien combler son rôle  ,cela exige qu'il  comprenne bien  complètement  la nature  de son rôle ,s'il avait une connaissance superficielle , chétive en matière ,d'une réflexion étroite ,d'une imagination stérile ,l'organisation considère donc comme incongrue au rôle attribué  à lui  .

La responsabilité du changement social 
L'enseignant et l'instructeur sont été  préparés à cet objectif par un pur volonté ,mais parfois ,ils sont poussés à cet objectif  par des circonstance fatales .Dans des nombreux  cas pareils ,l'élèves  est aussi une créature, envoyé au début  à l'école à contrecœur par les siens .

L'enseignant est aussi comme l'étudiant, chargé par des incidences de son enfance, les changements et les problèmes tout au cours des phases de son développement se glissent dans sa conscience de sa responsabilité et de sa mission .L'étudiant et l'enseignant sont les deux extrêmes en se rencontrant pour chacun d'eux, formant une unité complexe, une histoire si longue s'efface derrière elle .Le travail d'un enseignant dont  la  fin est insensible ,à l'opposition  d'un architecte qui pourra voir son planification grandir ,juste après un certain temps de travail ,comme le pont .

On peut considérer instructeurs, enseignants et étudiants des universités comme des cultivés, car ils appartiennent à une institution sociale .Cette  institution assume le maintien l' héritage de la  civilisation humaine .Elle le transporte de génération en génération  .Le rôle d'un cultivé se distingue dans la société à travers l'organisation des notre rapport comme des concitoyens ,au sein d'une organe civilisée, qui passe par une situation irrégulière dans laquelle l'affrontement des valeurs    atteint un degré haut d'une façon qu'on ne puisse pas préciser nos situations à l'égard de ces problèmes nés  de la complexité et   du mouvement  de la vie . La complexité affecte les rôles de cette institution .Elle a des incidents sur les lieux dont nous nous occupons. Il est mal sied aux cultivés de consacrer les plumes pour faire une certaine  propagande dans le but répandre la décadence  dans la nation  ,et semer  la dissidence  entre les individus .Il convient mal aux cultivé de  rester dans les tours d'ivoires ,laissant les concitoyens dans un pêle-mêle ,ne savent pas les meilleures  parmi les valeurs différentes    ,ou bien les cultivés se figent dans leurs points de vue ,en refusant  aucun échange d'avis ,en croyant qu'ils ont seuls le vrai  et les autres n'ont que d’aberration   .

 

L'échange d'avis

La religion signifie la législation qui   s'édifie par la soumission d'une part et la récompense d'une autre part .On le comprendrait bien lorsque la religion du Dieu administre les affaires , mariage ,politique ,économie, sociologie et droits ..ainsi que dans le domaine de l'éducation et l'enseignement et la santé .Dans ce cas on ne voit malade qu'au cas rare .Il y a des centaines de millions de malades psychiques ,des pauvres ,chômeurs  .Il y a aussi des instituteurs qui ne sont pas engagés ,des écoliers quittant l'étude  ,la liste rallonge .Elle  indique à des phénomènes sociaux qui infligent cette crise catastrophique  à    un pays musulman  comme l'Irak  . Nous nous interrogeons ,si la société était si proche de Dieu,pourrait-il se produire tout cela ?

 L'imam Ali ,le calife du Prophète à son règne ,l'état musulman s'étend sur une surface géographique si large qui pourrait contenir  dizaines  dé états  ,selon les normes géographiques d' aujourd'hui  a fait allusion à l'état des pauvres en disant :"il se peut dans al Hedjaz ou al yamama "des régions arabes"  qui ne  a aucune avidité de pain ni   connait jamais la satiété , je peux dormir ventripotent et mes voisins sont morts de faim?

Al Imam Ali ne supporte jamais qu'il y ait un seul pauvre dans son royaume ! il est équitable à l'égard  de tous les concitoyens .Bien que l'époque de son pouvoir si court ,plein d'émeutes ,des guerres ,les soulèvements intérieurs provoqués par ses adversaires il applique entièrement la religion saine de Dieu ….Pour cette raison ,on ne trouve jamais un seul pauvre pendant son règne.

Avec l'existence de beaucoup de témoins, d' adversaires , pêchant dans l'eau troublée et  , en dépit de sa précaution et sa précision et sa perfection dans la parole Al imam Ali  l'a-t-il déclaré .S' il y avait la moindre exagération dans son discours ,il serait facile que quel qu’un proteste en lui disant :No il y a beaucoup de pauvres .

Aujourd'hui qui pourrait dire à n'importe quel responsable, le médecin, l'ouvrier, l'instituteur …Les infractions sont en augmentation mais qui pourrait les affronter ?

Récents

Le plus commun

Cela pourra vous plaît aussi